Championnat du monde MotoGP – Grand Prix de Malaisie

Marquez champion du monde

Cinq ans après avoir remporté le championnat du monde Moto3, Alex Marquez s’est adjugé le titre de la catégorie Moto2 en montant sur la deuxième marche du podium du Grand Prix de Malaisie.

Après trois courses qui ne lui avaient pas permis de figurer aux avant-postes, Alex Marquez a retrouvé le chemin du podium en Malaisie, le jour où il ne lui fallait pas lâcher plus de huit points à Brad Binder et trois à Tom Lüthi pour s’assurer le titre de champion du monde. Mission accomplie. En terminant deuxième dans le sillage du Sud-Africain, et devant le Suisse qui pouvait lui aussi encore le faire trébucher, le pilote Marc VDS a coiffé la couronne. Leader durant quatre tours, il n’a pas insisté quand Binder l’a doublé, se contentant alors de gérer son avance sur Lüthi. « Je suis vraiment très, très heureux, a commenté l’Espagnol. Tout le monde a fait un travail incroyable pour me mettre en confiance tout au long de la saison, et particulièrement ce week-end. Nous sommes arrivés ici après une série de courses compliquées. Celle-ci était aujourd’hui difficile, mais j’ai pu la gérer au mieux. » Son coéquipier Xavi Vierge a obtenu son meilleur résultat de la saison en se classant quatrième. « On a trouvé une bonne base de réglages en Australie et en arrivant ici tout a bien fonctionné dès la première séance d’essais, a-t-il dit. J’ai pu ainsi faire évoluer mon pilotage, j’avais un bon rythme en course et je ne termine pas très loin du podium. » Du côté du team Tech 3, Philipp Oettl s’est classé 21e alors que Marco Bezzecchi n’a pas franchi la ligne d’arrivée. L’Italien est tombé à six tours de l’arrivée alors qu’il se bagarrait pour rentrer dans le top dix. En MotoGP, Miguel Oliveira a dû jeter l’éponge dès la première journée d’essais. Souffrant toujours de son épaule depuis sa lourde chute à Phillip Island, le Portugais est rentré en Europe pour consulter ses médecins. « Je vais voir s’il faut que je me fasse opérer au plus vite pour être à cent pour cent pour les premiers tests de février », a-t-il expliqué. Devant son public, Hafizh Syahrin n’est pas parvenu à rentrer dans les points. Le Malaisien est passé sous le drapeau à damier en seizième position, derrière Mika Kallio.

Le championnat

Pour sa cinquième saison avec le team Marc VDS, Alex Marquez a mené à bien sa mission qui était de décrocher le titre de champion du monde Moto2. L’Espagnol repartira l’an prochain dans la classe intermédiaire pour essayer de doubler la mise, comme l’avait fait Johann Zarco en 2017. En terminant quatrième, Xavi Vierge est remonté à la quinzième place du classement général et il ne compte plus que quatre points de retard sur Remy Gardner qui le précède. Marco Bezzecchi conserve pour sa part sa vingt-deuxième place. En MotoGP, malgré son forfait Miguel Oliveira reste dix-septième position et Hafizh Syahrin vingt-troisième.