Championnat du monde MotoGP – Grand Prix d’Australie

Marquez temporise

Avec une météo capricieuse qui a perturbé les essais et compliqué les courses, le Grand Prix d’Australie n’a pas été une partie de plaisir. Marquez y a assuré une place d’honneur pour gérer son avance au classement général.

Une fois de plus, le printemps austral a mis à rude épreuve les nerfs des pilotes sur le circuit de Phillip Island. Des averses éparses, une température de quatorze degrés et de fortes rafales de vent qui ont même contraint les organisateurs à reporter les qualifications de la catégorie MotoGP au dimanche matin. Une décision prise après la chute de Miguel Oliveira, poussé hors de la piste en bout de ligne droite par une violente bourrasque. Bien secoué par cette chute, le pilote KTM Tech 3 n’a pas pu prendre le départ de la dix-septième course de la saison. Bravant des conditions difficiles mais tout de même moins défavorables que celles de la veille, Hafizh Syahrin, son coéquipier, a réussi à terminer quinzième pour ajouter un point au classement général. En Moto2, Alex Marquez n’a pas réussi la course qu’il espérait après avoir démontré un bon rythme aux essais. Sixième sur la grille, le pilote Marc VDS n’a jamais été en mesure de se battre aux avant-postes. Il a intelligemment assuré la huitième place. « La journée a été beaucoup plus compliquée que ce que j’espérais, confesse-t-il. Dès le départ de la course j’ai compris que je n’avais pas le rythme pour jouer devant. Je me suis retrouvé en bagarre sans parvenir à m’imposer. Quand tu n’as pas le rythme et que tu manques de feeling avec ta moto, ça devient vite difficile, surtout un circuit comme Phillip Island où il faut avoir de la confiance pour aller vite. On marque néanmoins des points importants pour le championnat. » Bien parti de la quatorzième place de la grille, Xavi Vierge était à la lutte pour la cinquième position quand il est tombé au virage numéro quatre. « Je suis vraiment désolé pour l’équipe car j’avais le rythme et la moto pour monter sur le podium », explique le Catalan. Comme lui, Marco Bezzecchi est tombé en début de course alors qu’il s’était classé huitième aux essais. Percuté par un autre pilote, le pilote KTM Tech 3 n’a rien pu faire pour éviter la chute. Phillip Oettl a quant à lui franchi la ligne d’arrivée en vingt-deuxième position.

Le championnat

Avec huit points de plus inscrits à Phillip Island, Marquez quitte l’Australie fort d’une avance de 28 unités sur Tom Lüthi. Le pilote Marc VDS disputera le week-end prochain en Malaisie sa première balle de match pour conquérir son premier titre de champion du monde Moto2. Malgré sa chute, Xavi Vierge se maintient à la seizième place du classement général. Pas de changement non plus pour Marco Bezzecchi, toujours vingt-deuxième. En MotoGP, Miguel Oliveira glisse en dix-septième position alors qu’Hafizh Syahrin repasse devant Sylvain Guintoli et figure désormais à la vingt-troisième place du classement général.