Championnat du monde MotoGP Grand Prix de Thaïlande

Marquez conforte son leadership

Alors qu’il ne reste plus que quatre courses à disputer, Alex Marquez compte désormais quarante points d’avance au classement du championnat du monde Moto2. Le titre se rapproche…

Première des quatre épreuves de la tournée Asie/Pacifique, le Grand Prix de Thaïlande n’a pas été une formalité pour les pilotes qui ont dû composer avec des conditions climatiques éprouvantes et une piste dont l’adhérence a évolué d’une journée à l’autre. Alex Marquez a bien géré son affaire. Auteur de sa cinquième pole position en sept Grands Prix, l’Espagnol a bouclé le premier tour de course en tête avant de céder la première place à Luca Marini. Il s’est ensuite bagarré avec Iker Lecuona, Brad Binder et Augusto Fernandez avant de franchir la ligne d’arrivée en cinquième position. « La course a été plus difficile que prévu, confie le leader du championnat. Dès ce matin au warm up j’ai vu que j’avais un peu de mal à tenir le rythme. Les conditions étaient sensiblement différentes des essais et disons que ça a été plus délicat pour moi. Malgré tout on a fait une bonne course, je me suis battu assez longtemps devant, en mesure de jouer le podium. Ça n’a pas été possible, mais le week-end reste positif, je termine cinquième avec de bons points pour le championnat. » Xavi Vierge n’a pas pour sa part jamais vu le drapeau à damier. Alors qu’il s’était qualifié en septième position, le Catalan est tombé au onzième tour en essayant de revenir sur les leaders. Du côté de l’équipe Tech 3, Marco Bezzecchi a obtenu son deuxième top dix de la saison après Assen. « La moto fonctionnait bien et j’ai réussi à conserver de l’énergie pour la fin de course malgré la chaleur éprouvante, raconte l’Italien. C’est ce qui m’a permis de doubler plusieurs pilotes dans les six derniers tours. » Phillip Oettl est lui passé sous le drapeau à damier en vingt-deuxième position. En MotoGP, Miguel Oliveira a fini à la porte des points, handicapé par une douleur à l’épaule due à une chute aux essais. « J’avais un bon rythme sur la première partie de la course mais je n’ai malheureusement pas pu le conserver », regrettait le pilote portugais. Hafizh Syahrin s’est quant à lui plaint d’un manque de puissance de son moteur vraisemblablement dû à la chaleur. Il se classe vingtième.

Le championnat

S’il lâche deux points à Augusto Fernandez à l’issue du Grand Prix de Thaïlande, Alex Marquez consolide néanmoins sa position de leader puisqu’à quatre courses de la fin du championnat il possède désormais quarante longueurs d’avance sur son adversaire espagnol. Xavi Vierge glisse à la quinzième place du classement tandis que Marco Bezzecchi remonte à la vingt-et-unième. Dans la catégorie MotoGP, Miguel Oliveira conserve sa dix-septième place et Hafizh Syahrin demeure pour sa part en vingt-quatrième position.