Championnat du monde Superbike – France

Un Rea cinq étoiles

Alors qu’il reste encore deux épreuves à disputer, Jonathan Rea s’est adjugé sur le circuit de Magny-Cours son cinquième titre de champion du monde d’affilée. Une performance unique dans l’histoire du Superbike.

En remportant la deuxième course du week-end à Magny-Cours après s’être imposé dans le sprint de la Superpole, Jonathan Rea a décroché dans la Nièvre son cinquième titre de champion du monde Superbike, ce qu’aucun pilote n’avait avant lui réalisé. La veille, le pilote Kawasaki s’était classé deuxième de la première manche organisée sur le circuit tricolore. L’exploit est d’autant plus immense qu’il reste encore deux épreuves au calendrier, en Argentine et au Qatar, et qu’il y a encore peu Rea comptait 61 points de retard sur Alvaro Bautista. « Je suis super heureux, a déclaré le Britannique. C’est le défi le plus incroyable que j’ai pu relever depuis que je fais de la compétition. Le début de saison a été très compliqué, mais nous n’avons jamais baissé les bras. Nous avons su réagir et travailler en équipe. Honnêtement, je ne m’attendais pas à décrocher le titre ce week-end. L’objectif, c’était d’aller le chercher en Argentine pour arriver au Qatar sans pression. La chute de Bautista nous a offert une opportunité que nous n’avons pas laissé passer. J’étais mieux sur la moto aujourd’hui, il faisait plus chaud et le rythme était moins rapide. Michael était mieux que moi dans certaines parties du circuit, j’étais mieux dans d’autres. J’ai pris la mesure de la situation avant d’attaquer pour aller chercher la victoire. Décrocher le titre sur un nouveau succès, c’est juste fantastique. Et c’est une belle récompense pour toute l’équipe sans qui rien n’aurait été possible. » Pour Leon Haslam, le week-end à Magny-Cours a été plus difficile. Victime d’une chute samedi, le pilote Kawasaki a dû se contenter d’une septième place sous le drapeau à damier dimanche après-midi. Toprak Razgatlioglu a lui profité de l’épreuve française pour enregistrer sa première victoire en Mondial Superbike. Le pilote turc est malheureusement tombé dimanche en s’accrochant avec Alvaro Bautista. En Supersport, Lucas Mahais a signé devant ses supporters sa première victoire de la saison au terme d’une course âprement disputée. La preuve, Hikaro Okubo s’est classé cinquième en terminant à seulement deux secondes de son coéquipier.

Le championnat

Fort de la 83e victoire de sa carrière en Superbike, Jonathan Rea devient à Magny-Cours le premier quintuple champion du monde de l’histoire du Superbike. Avec 544 points, soit 129 de plus qu’Alvaro Bautista, son dauphin, le pilote Kawasaki est assuré de ne plus être rejoint alors qu’il reste encore deux épreuves à disputer. Leon Haslam glisse à la sixième place du classement général avec 21 points de retard sur Toprak Tazgatlioglu qui pointe désormais en cinquième position à seulement 14 points de Michael Van der Mark. En Supersport, Lucas Mahias consolide sa quatrième place et revient à 14 points de Jules Cluzel. Hikari Okubo conserve sa cinquième place. Ce sont désormais 30 points qui séparent les deux coéquipiers.