Endurance Huit Heures de Suzuka

KRT vainqueur, SRC Champion !

Au terme d’une finale totalement folle remportée par Jonathan Rea et Leon Haslam, le team Kawasaki SRC a décroché son premier titre de champion du monde d’Endurance.

Tout s’est joué à cinq minutes de l’arrivée. Jonathan Rea venait de s’emparer des commandes de la course après avoir pris le meilleur sur la Yamaha officielle du trio Nakasuga, Lowes et Van der Mark et la Honda de l’équipage Takahashi, Kyonari, Bradl. Cramponnée à la treizième place, la Kawasaki du team SRC Kawasaki avait perdu ses derniers espoirs de titre. Handicapée par des problèmes pneumatiques, retardée par l’entrée malheureuse d’un pace car et une chute de Nigon, l’équipe de Gilles Stafler s’était fait une raison. Et puis la Suzuki du SERT, alors neuvième, a cassé son moteur… « On a vécu une fin de course totalement folle, raconte le patron de l’équipe Kawasaki. On pensait perdre le titre pour un point, on le gagne avec cinq points d’avance. C’est vrai qu’on a eu un petit coup de chance sur ce coup là, mais nous en avions tellement manqué au Bol que je crois que nous méritons cette couronne. » La première pour l’équipe Kawasaki SRC, mais aussi la première pour Erwan Nigon et Jérémy Guarnoni, en larmes à l’arrivée de cette incroyable finale japonaise. « Tout le monde a fait du super boulot cette saison, résume Davi Checa, le troisième homme du SRC. Ce succès est largement mérité. » Peu après qu’Etienne Masson a cassé son moteur, Jonathan Rea est tombé sur l’huile laissée par la Suzuki du SERT, contraignant la direction de course à sortir le drapeau rouge. Les quatre minutes qui restaient à boucler ne permettant pas l’entrée du pace car, le classement des Huit Heures de Suzuka a donc été établi à l’issue du tour ayant précédé la chute de Rea. La Kawasaki de l’équipe KRT s’impose ainsi 26 ans après son dernier succès à Suzuka.