Championnat du monde Superbike – Grande-Bretagne

Rea en tête du championnat

En remportant  à Donington les deux courses du week-end plus le sprint de la Superpole, Jonathan Rea a fait le plein de points et s’est hissé pour la première fois de la saison en tête du championnat du monde Superbike.

Devant ses supporters, Jonathan Rea n’a pas fait de détails. En net regain de forme depuis quelques semaines, le pilote Kawasaki a tout simplement gagné les trois courses organisées sur le circuit de Donington. La première sous la pluie, les deux autres sur le sec. « J’avais ce week-end une moto irréprochable, commentait le quadruple champion du monde. Sa stabilité m’a permis de faire la différence, sur le mouillé comme sur sec. Je ne pouvais pas rêver mieux dans mon jardin de Donington. Honnêtement, je ne m’attendais pas à un tel week-end. Il me tarde maintenant les prochaines courses sur des tracés où nous devrions être encore plus performants. » Leon Haslam a lui aussi réjoui le public britannique. Troisième samedi après-midi, le coéquipier de Rea est remonté sur le podium du Sprint avant de se classer cinquième de la dernière course du week-end. « J’étais bien sur quatre vingt pour cent du circuit, a expliqué Haslam. Le dernier secteur stop and go m’a posé de gros problèmes, mais globalement je ne peux pas me plaindre des résultats du week-end. » Toprak Razgatlioglu a également brillé en Angleterre. Seulement treizième samedi sous la pluie, le pilote turc a enchaîné deux deuxième places le lendemain sur le sec. En Supersport, Lucas Mahias s’est élancé en tête pour se battre de bout en bout de la course avec Jules Cluzel et Federico Caricasulo. Le Français est finalement passé sous le drapeau à damier en troisième position, enchaînant ainsi son deuxième podium de suite. Hikari Okubo a quant à lui terminé la course en treizième position.

Le championnat

Pilote en forme du moment, Jonathan Rea s’est donc emparé des commandes du championnat du monde Superbike en enchaînant trois victoires et en profitant de la chute de Bautista samedi après-midi. Leader pour la première fois depuis l’ouverture de la saison, le pilote Kawasaki distance même l’Espagnol de 24 points. « On peut être satisfaits de nos progrès mais il ne faut pas s’enflammer, déclare le quadruple champion du monde en titre. A Jerez, nous avions 61 points de retard, tout peut changer d’une course à l’autre. Nous devons continuer à travailler en restant bien concentrés. » Toujours cinquième, Leon Haslam a lui réduit à cinq points son retard sur Alex Lowes. Il devance toujours Toprak Razgatlioglu crédité désormais de 153 points. En Supersport, Lucas Mahias se hisse en quatrième position. Le Français compte 50 points de retard sur Jules Cluzel qui le précède. Hikari Okubo glisse lui à la cinquième place du classement général avec un retard de neuf points sur son coéquipier.