Championnat du monde Superbike, Thaïlande

Rea gagne et prend la tête du championnat

Après une épreuve d’ouverture australienne difficile, Jonathan Rea a remporté en Thaïlande sa première victoire de la saison. Le pilote Kawasaki s’est également hissé en tête du championnat Superbike.

 

Les courses

« A Phillip Island, je n’étais vraiment pas en forme », se souvient Rea. Battu dans les deux premières courses de la saison, le triple champion du monde s’est remis dans le sens de la marche à Buriram en signant son premier succès de la saison. Vainqueur de la première course du week-end après avoir signé la pole position, Rea a dû se contenter de la quatrième place dimanche après-midi suite à un petit problème de frein. « Le résultat global demeure satisfaisant, confie-t-il. On sait de toute façon que cette année ça sera plus difficile du fait du nouveau règlement qui pénalise les pilotes les plus performants. Je suis content d’avoir pu obtenir ma première victoire et de me retrouver par la même occasion aux commandes du championnat. » Dans la fournaise thaïlandaise, Sykes a lui aussi souffert de problèmes de frein. Sixième samedi après-midi, le pilote Kawasaki a été contraint à l’abandon le lendemain. « Ça n’était tout simplement pas mon week-end, » déplore l’ancien champion du monde. Razgatlioglu a lui enchaîné une quinzième et une huitième places. En Supersport, Kenan Sofuoglu a dû renoncer à participer à l’épreuve de Buriram. Le pilote turc qui souffre toujours de ses blessures au bassin a préféré faire l’impasse pour être rétabli au mieux pour la prochaine épreuve en Espagne. Son coéquipier Okubo était en mesure de rentrer dans le top dix quand il est tombé dans le dernier tour. Le Japonais a toutefois pu repartir pour franchir la ligne d’arrivée en dix-neuvième position.

Le championnat

Grâce à sa victoire, Jonathan Rea reprend la première place du classement général à Marco Melandri. Deux points séparent le Britannique de l’Italien. Tom Sykes pointe pour sa part en septième position avec un capital de quarante-trois points. Toprak Razgatlioglu occupe la dixième place alors qu’en Supersport Sofuoglu et Okubo se retrouvent dix-septième et dix-neuvième. Prochaine épreuve le 15 avril sur le circuit d’Aragon, à Alcañiz.

L’histoire

Depuis son arrivée chez Kawasaki, Jonathan Rea n’avait plus eu l’occasion de participer aux Huit Heures de Suzuka. Vainqueur de cette prestigieuse épreuve d’Endurance en 2012, le Britannique y signera cette année son grand retour avec le Team Green. Rea fera équipe avec son compatriote Leon Haslam et le Japonais Kazuma Watanabe. « Suzuka, c’est le test le plus exigeant qui soit pour un pilote comme pour une machine, souligne le triple champion du monde de Superbike. Ce circuit, c’est comme des montagnes russes. Il n’y a pas un seul moment où on peut se relâcher. Et l’été, les conditions climatiques sont toujours très dures au Japon. Je connais les exigences de cette épreuve et je suis ravi de pouvoir y participer à nouveau. Y gagner avec Kawasaki serait tout simplement fantastique. » Rendez-vous le 29 juillet sur l’un des plus mythiques circuits de la planète.