Championnat du Monde de Superbike, Grand Prix d’Allemagne

Pour Rea, deux fois deux font un

En enchaînant deux deuxièmes places au Lausitzring, Jonathan Rea conforte sa position de leader. Le pilote Kawasaki devance désormais son coéquipier de soixante-dix points.

Les courses

Sur un circuit qui a toujours été difficile pour Kawasaki, et dans des conditions rendues délicates par la pluie, Jonathan Rea a parfaitement tiré son épingle du jeu en terminant samedi comme dimanche sur les talons de Chaz Davies, intenable en Allemagne. Lors de la première course, Rea a mené la chasse de bout en bout au futur vainqueur pour terminer à deux secondes de sa roue arrière sous le drapeau à damier. Le lendemain, le champion du monde en titre est parvenu à mener les débats durant quelques tours avant de s’incliner derrière Davies.

Dès que mon pneu arrière s’est dégradé, la moto est devenue difficile à piloter et j’ai eu du mal à conserver mon rythme. Le scénario a été le même dans les deux courses. Au final, sur un circuit compliqué pour nous car très bosselé, je suis content du résultat.

Jonathan Rea

Troisième samedi, Sykes s’est classé quatrième dimanche.

Après avoir fait la pole, j’espérais beaucoup mieux ; Malheureusement, je n’ai certainement pas fait le meilleur choix de pneus, et Chaz comme Jonathan étaient plus rapides que moi en course.

Tom Sykes

Douzième à l’arrivée de la première manche, Randy Krummenacher a été victime d’une chute dans la seconde. En Supersport, Kenan Sofuoglu s’est classé deuxième d’une course arrêtée au drapeau rouge après la chute d’un concurrent que le pilote Kawasaki venait de doubler. Kyle Ryde s’est lui classé seizième, juste derrière Michael Canducci qui marque un point.

Le championnat

Même si Chaz Davies a réalisé une bonne opération, Jonathan Rea a conforté en Allemagne sa place de leader. Le double champion du monde en titre compte désormais soixante-dix points d’avance sur son coéquipier. Tom Sykes précède quant à lui Chaz Davies de trente-cinq points. Randy Krummenacher navigue en quinzième position avec cinquante points. En Supersport, Kenan Sofuoglu ne compte plus qu’un point de retard sur Lucas Mahias, toujours leader du classement général. Kyle Ryde est dixième à égalité de points avec le neuvième, Roberto Rolfo. Michael Canducci pointe pour sa part en quinzième position avec vingt-cinq points.

L’histoire

Pour la quatrième fois de suite, les pilotes Kawasaki ont décroché ce week-end les deux premières places de la grille de départ. Seul Ducati a fait mieux, en 1992, en obtenant cinq fois de rang les deux meilleurs temps en qualification. La performance réalisé par les deux Britanniques est d’autant plus remarquable que le circuit du Lausitzring n’est pas le jardin de prédilection de la Ninja ZX-10RR. La preuve, elle ne compte qu’une seule victoire sur le circuit allemand, celle décrochée l’an dernier par Jonathan Rea. Quant à la dernière pole de Kawasaki au Lausitzring, elle remontait à 2007. Cette année là, Fonsi Nieto et Régis Laconi avaient même signé un doublé aux essais. Comme Tom Sykes et Jonathan Rea ce week-end.