Championnat du monde Superbike Qatar

Rea champion, Kawasaki triomphe

Pratiquement assuré du titre en arrivant au Qatar, Jonathan Rea a logiquement coiffé sa seconde couronne de champion du monde. Tom Sykes complète le succès de l’équipe Kawasaki en s’assurant la deuxième place du classement général.

Les courses

N’ayant besoin que deux points pour être couronné, Jonathan Rea n’avait aucune raison de tenter le tout pour le tout lors du dernier round de la saison organisé sur le circuit de Losail. Le Britannique s’est donc contenté d’une deuxième place samedi après-midi, non sans avoir un peu plus tôt décroché la pole position, pour décrocher son deuxième titre de champion du monde d’affilée. Quatrième de la première course, Tom Sykes se retrouvait quant à lui sous la menace de Chaz Davies, vainqueur et bien décidé à déborder le pilote Kawasaki pour s’octroyer la deuxième place du championnat. Tout s’est donc joué dimanche, sur une course réduite à dix tours à la suite d’une trace d’huile ayant nécessité le drapeau rouge. Si Davies s’est de nouveau imposé, Sykes a pu compter sur le coup de main de son coéquipier qui lui a gentiment cédé la deuxième place. Les deux pilotes Kawasaki terminent ainsi la saison 2016 aux deux premières places du championnat du monde Superbike. En Supersport, Kenan Sofuoglu a laissé échappé la victoire six millièmes de seconde. Randy Krummenacher s’est lui classé cinquième.

Le championnat

Arrivé chez Kawasaki la saison dernière, Jonathan Rea décroche cette saison son second titre de champion du monde devant son coéquipier Tom Sykes. En montant de concert sur le dernier podium de l’année, les deux Britanniques permettent par ailleurs à Kawasaki de décrocher le titre constructeur avec 582 points inscrits, soit 65 de plus que le dauphin du constructeur japonais. Titré en arrivant au Qatar, Kenan Sofuoglu n’a lui rien pu faire pour aider Randy Krummenacher dans sa quête d’une place de vice-champion du monde Supersport. Le pilote suisse termine finalement à la troisième place du classement général à deux points du deuxième, le Français Jules Cluzel.

L’histoire

Moins de deux ans après avoir introduit en compétition la nouvelle ZX-10R, l’équipe Kawasaki a cette saison tout raflé. Titre pilote, titre constructeur et titre par équipe ! Trois couronnes de champion du monde bien méritées et un magnifique doublé de la part de Jonathan Rea et de Tom Sykes.

Il y a des moments magiques et celui-ci en est indéniablement un […] Voir deux de nos pilotes aux deux premières places du championnat en dit long sur leur investissement. Il va maintenant falloir continuer à travailler car je suis certain que l’an prochain la compétition sera encore plus relevée.

Guim Roda, le team manager des verts

Pour Steve Guttridge, le manager de l’entité Kawasaki Europe Racing, cette triple couronne récompense une fois encore le travail de toute une équipe.

Je dois tirer un grand de chapeau à nos deux pilotes mais aussi à toutes les personnes qui composent ce superbe team. Sans elles, rien ne serait possible.

Steve Guttridge

Laisser un commentaire