Grand Prix d’Espagne (Aragon) 2015

Rabat renoue avec le succès

Sa dernière victoire remontait au mois de mai. Tito Rabat a mis fin à une longue disette en obtenant sur ses terres un remarquable succès qui lui permet de maintenir la course au titre ouverte.

TITO RABAT SPA  ESTRELLA GALICIA 0,0 MARC VDS Kalex  Moto2  GP Aragon 2015 (Circuit Motorland Aragon) 25-27/09.2015 PSP/ Lukasz Swiderek www.photoPSP.com

Les courses

Les pilotes Moto2 du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS ont judicieusement profité des essais qu’il avait réalisés au Motorland d’Aragon pour entamer le quatorzième Grand Prix de la saison sur les chapeaux de roue.

Pole position pour Rabat, sixième temps pour Marquez, soit la meilleure place en qualification pour le champion du monde Moto3 en titre depuis ses débuts en classe intermédiaire. Si la course de Rabat sera un modèle du genre, l’Espagnol s’imposant avec autorité devant Alex Rins et Sam Lowes, celle de Marquez sera nettement plus frustrante pour le jeune rookie du Moto2. Victime d’une chute alors qu’il espérait se hisser sur la troisième marche du podium, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS préfèrera se souvenir des progrès réalisés durant ce week-end d’Aragon.

« J’avais le rythme, explique-t-il. Je sais que je ne suis plus très loin de ce premier podium en Moto2. »

En MotoGP, Scott Redding a rencontré en course une série de problème technique qui ne lui ont pas permis d’obtenir le top dix qu’il visait. Avec des freins en surchauffe et un pneu arrière au comportement étrange, le Britannique a dû baisser de rythme en fin de course. Il termine quatorzième.

Le championnat

Même s’il n’empoche que deux points à Aragon, Redding conserve sa treizième place au classement général MotoGP.

En Moto2, Rabat consolide sa deuxième position. Il réduit même son retard sur le leader à soixante dix-huit points et porte à vingt-deux unités son avance sur Alex Rins. Avec un résultat blanc supplémentaire, Alex Marquez glisse quant à lui à la onzième place du classement général. Le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS se retrouve à égalité de points avec le dixième, Dominique Aegerter, et le douzième, Sandro Cortese.

L’histoire

A la veille de ce Grand Prix d’Aragon, d’aucuns voyaient déjà Tito Rabat dépossédé de son titre de champion du monde avant même la tournée outremer qui conduira le mois prochain les équipe du Japon à la Malaisie en passant par l’Australie. Depuis sa première, et dernière, victoire de la saison au Mugello, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS n’avait il est vrai plus jamais réussi à devancer Johann Zarco. Il s’est racheté à Aragon, devant son public, en s’imposant brillamment après avoir la veille obtenu la pole position. Si le leader du championnat du monde Moto2 a dû se contenter d’une sixième place, Rabat n’a pas eu pour autant la partie facile. Il a dû en effet ferrailler avec Alex Rins jusqu’à la ligne d’arrivée.

« Tito a vraiment fait une course remarquable, souligne Michael Bartholemy. On sait que Rins est toujours capable d’une attaque improbable jusqu’au dernier virage, et le fait de rester derrière, en deuxième position, lui permettait de profiter de l’aspiration de Tito dans la dernière ligne droite. Ce dernier l’en a empêché en résistant jusqu’au dernier virage sans commettre la moindre erreur. »

Grâce à cette victoire, le pilote du Team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS entretient le suspense pour l’attribution du titre de champion du monde 2015, au moins jusqu’au Japon.

Laisser un commentaire