Grand Prix de Saint-Marin, 13 septembre 2015

Premier podium en MotoGP pour Redding

Alors qu’il peinait depuis le début de la saison à s’adapter à sa Honda d’usine, Scott Redding a fait sensation en Italie en montant sur son premier podium en classe reine. Belle course également de Rabat en Moto2, deuxième sous le drapeau à damier.

SCOTT REDDING GBR  ESTRELLA GALICIA 0,0 MARC VDS HONDA MotoGP  GP San Marino 2015 (Circuit Misano) 11-13/09.2015 PSP/ Lukasz Swiderek www.photoPSP.com

Les courses

Après sa belle sixième place en Angleterre, Scott Redding confirme sa progression à Misano en montant sur le podium au côté de Marc Marquez et Bradley Smith. Une performance d’autant plus héroïque que la course s’est déroulée dans des conditions très délicates, la pluie s’invitant après quelques tours. Les pilotes ont ainsi dû passer par les stands à deux reprises pour changer de motos.

En Moto2, Tito Rabat a effectué une superbe remontée après des premiers tours difficiles dus à un manque de feeling avec son pneu avant. Cravachant sa Kalex de main de maître, l’Espagnol est parvenu à se hisser sur la deuxième marche du podium.

Moins de réussite en revanche pour Alex Marquez qui est tombé dans les premiers tours. Après deux prometteuses quatrième places à Brno et Silverstone, le pilote Marc VDS repart de Misano sur une grosse déception.

Le championnat

Si son podium ne change rien à sa place au classement MotoGP, il permet néanmoins à Scott Redding de revenir à trois points d’Aleix Espargaro. Treizième, le Britannique ne compte par ailleurs que seize points de retard sur le dixième, Cal Crutchlow.

En Moto2, Tito Rabat profite de la chute d’Alex Rins pour reprendre la deuxième place du championnat. L’Espagnol compte toutefois quatre-vingt treize points de retard sur le leader, Johann Zarco.

Malgré son résultat blanc, Alex Marquez se maintient pour sa part en dixième position.

L’histoire

Monter sur son premier podium en MotoGP après être tombé en début de course, voilà l’exploit qu’a réalisé Scott Redding sur le circuit de Misano.

« Quand il a commencé à pleuvoir, je n’avais rien à perdre et j’ai attaqué fort avec mes pneus slicks, raconte le pilote du team Estrella Galicia 0,0 Marc VDS. Mais j’ai fini par en faire un peu trop et je suis rentré dans les graviers. Je suis tombé et je pensais que la course était terminée, mais j’ai pu regagner les stands assez vite. Je suis reparti en pneus pluie, mais j’avais un mauvais feeling. C’est pour ça que je suis très vite repassé par les stands quand la piste a commencé à sécher pour changer à nouveau de moto et repartir en slicks. Je ne pensais avoir aucune chance quand j’ai vu P4 sur mon panneau. J’ai cru que c’était une erreur… Mais non.. J’ai mis la tête dans le guidon pour aller chercher Baz, qui était devant moi avec sept secondes d’avance, avant que la pluie ne revienne. J’étais loin d’imaginer que j’allais monter sur le podium en me réveillant ce matin. C’est génial pour moi et surtout pour l’équipe qui ne m’a jamais lâché de toute la saison. »

 

 

 

 

Laisser un commentaire