Rallye de Finlande

Meeke saute sur le podium

Suivant à distance une superbe explication entre Jari-Matti Latvala et Sébastien Ogier, les deux leaders du Championnat, Kris Meeke et sa Citroën DS3 se sont offert leur troisième podium en huit courses en Finlande.

Les faits

Après Monaco et l’Argentine, le Nord-Irlandais talonne à nouveau les intouchables Polo R au prix de quatre jours intenses. Il occupa même la deuxième place devant Ogier vendredi soir. Si Latvala a été leader du début à la fin, le Finlandais a souffert sur ses terres et l’a emporté sur le leader du Championnat pour moins de 4 secondes !

Samedi, alors qu’il avait une confortable avance, Latvala a endommagé ses freins dans dans la 20e spéciale, rendant l’issue du rallye incertaine, pour la victoire seulement, car pour la troisième place, Meeke et Paul Nagle ont collé une minute à la Volkswagen d’Andreas Mikkelsen.

Le chiffre

1. – Devant l’écrasante domination de VW, Meeke a tout de même sauvé l’honneur en chapardant un scratch à l’équipe championne du monde, lors de la 7e des 26 spéciales. Pour le reste, il ne put que subir et s’accrocha vaillamment.

La phrase

“Je suis monté sur le podium à Monte-Carlo et en Argentine, mais là, c’est spécial. Je suis vraiment allé le chercher.” Kris Meeke résume son week-end et son bonheur en peu de mots.

L’anecdote

À la veille de la première étape, Mads Ostberg a remporté la “Helsinki battle”, une épreuve exhibition devant 20 000 personnes dans le port de la capitale. Sa particularité, elle met aux prises les pilotes actuels et d’anciens champions du monde. Ostberg a ainsi battu Marcus Grönholm, le Finlandais double champion du monde en 2000 et 2002. Par la suite, le Norvégien a été moins heureux, il a abandonné samedi après avoir cassé son arceau de sécurité à l’issue d’un des spectaculaires sauts qui caractérisent l’ancien rallye des mille lacs.

À suivre

Allemagne (21-24 août)

Laisser un commentaire