Archives de catégorie : WTCC

Championnat du Monde Qatar 2015

CLAP DE FIN POUR LOEB

L’équipe Citroën Total boucle sa saison sur deux nouvelles victoires pour López et Muller et fait ses adieux à Sébastien Loeb qui évoluera désormais en tout terrain avec Peugeot Sport.

LOEB Sebastien (fra) Citroen C Elysee team Citroen racing portrait ambiance during the 2015 FIA WTCC World Touring Car Race of Argentina at Termas de Rio Hondo, Argentina on March 6th to 8th 2015. Photo Francois Flamand / DPPI.

Un finish en beauté

Septième pole position et dixième victoire pour le double champion du monde José María López, qui confirme ainsi sa suprématie sur la discipline. Yvan Muller remporte la seconde course et passe devant Sébastien Loeb au classement pour le titre honorifique de vice-champion du monde. Le team Citroën Total boucle son deuxième exercice en WTCC avec 21 succès sur 24 courses, le titre constructeurs et un quadruplé au championnat pilotes.

« En s’imposant tour à tour alors que les titres étaient déjà joués, José María López et Yvan Muller ont rappelé qu’ils sont les meilleurs pilotes actuels de la discipline. Toute l’équipe a un serrement au cœur en réalisant qu’il s’agissait de la dernière course de Sébastien Loeb avec nous. C’est un grand chapitre de l’histoire du sport automobile qui s’achève aujourd’hui. Nous partagerons toujours beaucoup de bons souvenirs avec Sébastien. »

Yves Matton (Directeur de Citroën Racing)

 

« J’avais pour ambition de conserver la deuxième place du Championnat du Monde, mais je savais que ce serait difficile et qu’Yvan attaquerait très fort pour reprendre l’avantage. Même si cela ne s’est joué qu’à un point, je n’ai pas de regrets. Pour le reste, je garderai de bons souvenirs de mon passage dans cette discipline. Je remercie Citroën, pour cela comme pour ce que nous avons fait depuis quinze ans. C’était une grande émotion d’être avec l’équipe pour la dernière fois, mais je regarde en avant et mes prochains défis seront passionnants. J’ai encore quelques choses à essayer avant de boucler la boucle ! »

Sébastien Loeb (Team Citroën Total)

Course de Thaïlande (Buriram) 2015

LOPEZ DOUBLE LA MISE

Une victoire dans la Course 1 permet à José María López de conserver sa couronne mondiale. L’équipe Citroën Total signe un nouveau doublé en WTCC.

 Le roi argentin

Sixième pole position et neuvième victoire de la saison pour José María López. Avant même la Course 2, l’Argentin a ainsi décroché en Thaïlande un deuxième titre mondial des pilotes consécutif avec l’équipe Citroën Total*. « Pechito » est tout simplement la référence actuelle du WTCC au volant de la C-Elysée.

 

Suspense interne

Si les titres mondiaux, revenus comme l’an dernier à Citroën Total, sont déjà joués, le dernier rendez-vous de la saison, au Qatar fin novembre, verra Sébastien Loeb et Yvan Muller se livrer une belle explication finale. En jeu, la deuxième place du championnat. Avec un podium et une victoire ce week-end (suite à l’exclusion de Tiago Monteiro de la Course 2 pour hauteur de caisse non conforme sur sa Honda), Loeb est passé à la deuxième place du championnat. Il possède cinq points d’avance sur Muller, en manque de réussite en Thaïlande avec deux abandons.

 José María López :

« Je suis tellement heureux de décrocher ce deuxième titre de Champion du Monde. L’an passé, nous parlions surtout du premier sacre d’un Argentin depuis Juan Manuel Fangio. Mais cette année, je pense en premier lieu à ma famille, qui a sacrifié beaucoup de choses pour que je puisse venir courir en Europe. Conserver ce titre de Champion du Monde est un immense accomplissement. Je veux aussi remercier l’équipe Citroën Racing, qui m’a donné ma chance et qui m’a donné carte blanche pour affronter des équipiers prestigieux. Cette année, j’ai trouvé que le niveau s’élevait d’un cran supplémentaire. C’est sans doute pour cela que mon émotion est encore plus grande qu’en 2014. Je vais savourer ces moments. »

* Sous réserve de la publication officielle des résultats par la FIA.

 

Prochain rendez-vous : Qatar (Losail, 20 – 22 novembre)

Grand Prix de Chine (Shanghai) 2015

CHAMPIONS DU MONDE !*

Forte de deux nouvelles victoires, ce week-end au Japon, l’équipe Citroën Total s’est adjugé son deuxième titre mondial constructeurs.

LOPEZ José Maria (arg) Citroen C Elysee team Citroen racing portrait ambiance MULLER Yvan (fra) Citroen C Elysee team Citroen racing portrait ambiance LOEB Sebastien (fra) Citroen C Elysee team Citroen racing portrait ambiance during the 2015 FIA WTCC World Touring Car Championship race at Shangaï from September 25 to 27th 2015, China. Photo Vincent Curutchet / DPPI.

Et de deux !

Un week-end de rêve en Chine pour l’équipe Citroën Total, qui avec deux pole positions et deux victoires, dont un triplé, s’est assuré du titre constructeurs à deux manches du terme de la saison 2015.* L’écurie française domine une fois de plus très nettement le sujet, avec 17 victoires sur les 20 courses déjà disputées.

Lopez vers un doublé

Vainqueur de la Course 1 puis troisième de la Course 2 remportée par un flamboyant Yvan Muller, José María López a confirmé son option sur le titre mondial. Au dessus du lot avec déjà huit succès cette saison, Le n°1 mondial argentin possède désormais 75 points d’avance. Largement de quoi conserver sa couronne, peut-être même dès le prochain rendez-vous en Thaïlande.

Yves Matton (Directeur Citroën Racing) :

« Je voudrais d’abord remercier nos pilotes, pour le travail effectué ensemble et pour leur fair-play. Même avec la meilleure voiture et la meilleure équipe, on ne peut pas arriver à de tels résultats sans des pilotes exceptionnels. Je voudrais particulièrement remercier Yvan, qui a été le premier à nous rejoindre et qui nous a permis d’être prêts dès le début de la saison 2014. Quand on parle de Citroën Racing, il faut inclure tous les collaborateurs de notre centre technique. On ne les voit pas à la télévision, mais ils sont indissociables de ce titre de Champion du Monde, tout comme nos partenaires. »

* Sous réserve de la publication officielle des résultats par la FIA.

 

Prochain rendez-vous : Thaïlande (Buriram, 30 sept. – 1er oct.)

Course du Japon (Motegi) 13 septembre 2015

LOPEZ ENFONCE LE CLOU 

Septième victoire 2015 du n°1 mondial de l’équipe Citroën Total qui creuse l’écart en tête du championnat.

Citroën ou Citroën ?

En s’imposant dans la Course 1, José María López a fait un nouveau pas vers un deuxième sacre mondial. Alors qu’il reste trois rendez-vous, soit six courses à disputer, le titre ne peut arithmétiquement plus échapper aux pilotes de l’équipe Citroën Total. Il reviendra à l’Argentin, à moins qu’Yvan Muller et Sébastien Loeb soient en mesure d’inverser la tendance. 

Ambitions en terre chinoise

Quand bien même les pilotes des Citroën C-Elysée WTCC ont joué de malchance dans la Course 2 après avoir fait le spectacle, le team Citroën Total pourrait bien décrocher le titre constructeurs dès le prochain week-end de course programmé à Shanghai : Citroën ne devra pas y concéder plus de 37 points… 

Xavier Mestelan (Directeur-adjoint Citroën Racing) :

« Malgré nos 60 kg de lest, très pénalisants sur un circuit de ce type, nous avons réussi à afficher un niveau de performance satisfaisant. Il faut en premier lieu saluer la victoire de Pechito López, auteur d’un magnifique départ puis d’une course parfaite. Il n’a pas connu la même réussite lors de la seconde manche, mais c’est parfois le lot des courses en peloton. Sébastien Loeb, Ma Qing Hua et Yvan Muller ont offert leur part du spectacle et je pense que le public de Motegi a assisté à deux belles courses de WTCC ! »

 Prochain rendez-vous : Chine (Shanghai, 25 – 27 septembre).

Rallye du Portugal (Vila Real) 12 juillet 2015

Lopez en leader, Ma en vainqueur 

L’équipe Citroën Total a dominé son sujet au Portugal : victoire du numéro 1 mondial argentin dans la première course, et nouveau succès pour son coéquipier chinois dans la seconde.

AUTO - WTCC

Pechito taille patron

Quatrième pole position de la saison pour le champion du monde en titre. Si Sébastien Loeb s’annonçait menaçant à ses côtés en première ligne, José María López l’a tenu en respect pour signer son sixième succès 2015. Avec la cinquième place sous le drapeau à damier de la course 2, l’Argentin a conforté son leadership. 

Ma passe la deuxième

Ma Qing Hua était entré dans l’histoire l’an dernier en devenant en Russie le premier chinois vainqueur d’une course d’un championnat du monde FIA. Il a signé à Vila Real son deuxième succès en WTCC au terme de la Course 2, devant une autre Citroën C-Elysée WTCC, aux mains du Français Yvan Muller. 

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing :

« Nous terminons cette première longue partie de saison avec tous les voyants au vert : quatorze victoires en seize courses, nos quatre pilotes en tête du Championnat du Monde, et une belle avance pour Citroën au classement des constructeurs… Nous sommes tout particulièrement satisfaits de la performance de Ma Qing Hua, qui a concrétisé sa montée en puissance par une seconde victoire en FIA WTCC. Nos quatre pilotes ont donc gagné cette saison, et nous pourrons aborder la tournée asiatique en confiance. » 

Prochain rendez-vous : Japon (Motegi, 11 – 13 septembre).

GRAND PRIX DU CASTELLET, 28 JUIN 2015

Citroën Total tient son rang à domicile.

L’équipe française a affermi son leadership aux championnats avec un quadruplé des C-Elysée WTCC dans la première course et une victoire de José María López au terme de la seconde.

Une première pour Loeb

Sébastien Loeb a signé sa toute première pole position en FIA WTCC, un avantage que l’ancien numéro 1 mondial des rallyes a conservé pour signer, dans la course 1, sa troisième victoire de la saison, la cinquième dans la discipline. Sous le drapeau à damier, il a devancé Yvan Muller, José María López et Ma Qing Hua, soit un superbe quadruplé pour l’équipe Citroën Total. Sébastien Loeb a connu moins de réussite dans la seconde course, avec une sortie de piste synonyme d’abandon.

team Citroen racing

« Pechito » reprend la main

Voilà deux meetings que le champion du monde en titre et leader 2015, José María López, voyait fondre son avance au classement sur Yvan Muller. Dans un style rageur, « Pechito » a remis les pendules à l’heure dans la course 2 avec une victoire qui lui permet de porter son avance sur le français à 39 points. A noter la troisième place de Ma Qing Hua, qui n’était plus monté sur le podium depuis Marrakech.

Sébastien Loeb : « C’était une première satisfaction que de m’élancer depuis la pole position pour la première fois en FIA WTCC. Mon départ n’a pas été très bon et j’ai dû défendre ma position dans le premier tour. Après avoir pris quelques longueurs d’avance grâce à la bagarre que se livraient Yvan et Pechito, j’ai pu piloter sereinement. J’ai pris un bon départ dans la course 2 mais j’ai fait une erreur stupide. Il y avait trop de dégâts et j’ai abandonné. Malgré cette troisième victoire de la saison, j’ai du mal à tirer un bilan positif car je perds des points au championnat. »

Prochain rendez-vous : Portugal (Vila Real, 10 – 12 juillet).

Grand Prix de Slovaquie, 21 juin 2015

Loeb retrouve la lumière

En ballottage à Moscou, l’équipe Citroën Total a repris la main en monopolisant les podiums sur le Slovakia Ring. Sébastien Loeb en a profité pour renouer avec la victoire.

 CR

Deux triplés pour Citroën Total

45e victoire, au terme de la course 1, pour Yvan Muller devant José María López et Sébastien Loeb, et le tiercé dans l’ordre inverse sur le podium de la course 2 avec le nonuple champion du monde des rallyes vainqueur devant José María López et Yvan Muller. Les Citroën C-Elysée WTCC se sont montrées impitoyables en Slovaquie.

Seb puissance 4

Vainqueur en Argentine en début de saison, Sébastien Loeb a renoué avec le succès en remportant la course 2. Auteur d’un départ époustouflant, le Français, huitième sur la grille de départ, s’est hissé en deuxième place après le premier virage, avant de prendre le meilleur sur Gabriele Tarquini un tour plus tard. L’ancien n°1 mondial du rallye compte désormais 4 victoires en WTCC.

Carlos Tavares, PDG de PSA Peugeot Citroën :

« Citroën Racing a une nouvelle fois démontré ses qualités, sa combativité et son esprit d’équipe. C’est un exemple pour tout le groupe PSA, qui illustre ce que nous devons faire au quotidien : repousser nos limites pour accomplir ce que nous n’avions jamais réussi à faire auparavant. Nous devons y parvenir chaque jour, en travaillant tous ensemble et dans la confiance. »

Prochain rendez-vous : France (Paul Ricard, 26 – 28 juin).

Grand Prix de Russie – 7 juin 2015

La bonne affaire pour Yvan Muller

Vainqueur de la première course sur le Moscow Raceway, avant d’assurer les points dans la seconde, le Français passe à la deuxième place du classement, à 35 points de José María López, son coéquipier du team Citroën Total.

Un record porté à 44 victoires

Depuis la pole position, Yvan Muller s’est imposé dimanche dans la première course après avoir résisté à son coéquipier, le N°1 mondial en titre argentin José María López. C’est la 44e victoire en WTCC, nouveau record, du quadruple champion du monde français. La troisième cette saison. Parti en dixième position sur la grille de la Course 2, l’Alsacien a assuré la sixième place au terme d’une course très animée. Il reprend seize points à José María López, tout en délogeant Sébastien Loeb de la deuxième place du classement général.

Honda et Lada brillent

Le Portugais Tiago Monteiro (Honda Civic) ne s’était plus imposé depuis 2013 en WTCC, sa victoire dans la seconde course lui permet de consolider sa quatrième place au classement derrière les pilotes Citroën Total. Lada a également brillé à domicile avec deux autos dans le top 4 de la Course 2, son meilleur résultat.

Les C-Elysées revanchardes en Slovaquie ?

La souveraineté du team Citroën Total a été discutée ce week-end. Les hommes du Losange sont donc attendus réactifs dans quinze jours à Bratislava…

Yves Matton (Directeur de Citroën Racing) :

« Ce week-end moscovite a offert un beau spectacle sportif, avec un net resserrement des performances. Il faudra attendre les prochains circuits et les ajustements de poids de compensation pour voir s’il s’agit d’une tendance durable ou d’un phénomène ponctuel. »

 

Grand Prix d’Allemagne

Citroën déroule sur le Ring

 Les Citroën C-Elysée WTCC s’imposent par deux fois sur la mythique Nordschleife du Nürburgring.

Photo-cr

 

 

 

 

 

 

 
 Un triplé pour débuter

José María López s’impose dans la première course devant Sébastien Loeb et Yvan Muller. Le numéro 1 mondial argentin a remporté toutes les courses 1 depuis le début de la saison. 

Un doublé pour conclure

Qu’importe la grille inversée, Yvan Muller et José María López ont pris le meilleur sur tous leurs rivaux au fil d’une seconde course très animée pour offrir un doublé à l’écurie Citroën Total.

 Une avance conséquente

José María López possède désormais 50 points d’avance au classement sur Sébastien Loeb, lequel devance Yvan Muller d’une longueur. Au championnat constructeurs, Citroën Total compte 115 points de plus que Honda. 

Linda Jackson, Directrice générale de Citroën :

« Je suis ravie de mon premier week-end passé sur le terrain avec Citroën Racing. En premier lieu, je dois évidemment saluer les résultats sportifs exceptionnels qui viennent récompenser le travail d’une équipe de collaborateurs professionnels et passionnés. Le talent du groupe de pilotes constitué par Yves Matton est également impressionnant, tout particulièrement sur ce circuit ! Le Nürburgring et la Nordschleife sont considérés comme des références dans le monde de l’automobile, Citroën peut donc être fier de voir ses C-Elysée triompher dans un tel contexte. »

 

Prochain rendez-vous : Russie (5-7 juin).

Grand Prix de Hongrie

Citroën trouve à qui parler

 

Après un doublé Lopez-Muller en première manche, les C-Elysée se sont inclinées dans la seconde face à Michelisz, le héros national hongrois. 

 

Photo-CR

 

 

 

 

 

López creuse l’écart

Grâce à un départ très incisif depuis la troisième place lors de la manche initiale, l’Argentin s’impose pour la troisième fois cette saison et distance un peu plus ses équipiers et rivaux au championnat. 

Une pole pour Muller

L’Alsacien a réussi à interrompre l’hégémonie de Lopez en qualifications. Hélas, un départ moyen en première manche l’a condamné à la deuxième place sur ce Hungaroring où dépasser est un exploit.

Un podium sans Citroën

Pour la première fois depuis longtemps, aucun « Chevron » ne figurait sur le podium de la course 2, remportée par Norbert Michelisz (Honda Civic Zengo) devant les Chevrolet Cruze de Coronel et Valente.

Yves Matton (Directeur Citroën Racing) :

« Nous savions que ce week-end serait difficile, avec un lest de 60 kg sur le circuit le plus sinueux de la saison. Mais nous sommes satisfaits de ce week-end et déjà tournés vers le Nürburgring. Il s’agira sans doute d’un temps fort du Championnat. »

 

Prochain rendez-vous : Nürburgring (15-17 mai)